Cadre - déontologie - éthique

 

Dans cette relation singulière ou il vous est proposé un cadre de travail approprié à votre demande et ou la gestion de la relation doit se faire dans la sécurité, il s’agit de repérer le connu, le su autant que l’inconnu en soi-même et en l’autre. Cette démarche, conduit le thérapeute à construire de nouveaux savoir et à réinventer sa pratique quotidiennement. .

Pour que cette relation de confiance s’installe et le travail puisse se faire, la relation thérapeutique suppose un cadre, et un engagement mutuel à le respecter.

 

L’accompagnement que je propose s’inscrit dans un cadre éthique et respecte une déontologie, celle de la profession de la psychothérapie et psychanalyse


Je me réfère aux codes de déontologie de la profession qui mettent un cadre à la pratique - responsabilité, compétence, valeurs morales, confidentialité, respect, protection du patient.

 

J'adhère au code de déontologie de la profession :

 

  • APE - Association des Psychanalystes Européens
  • Je suis également signataire de la Charte éthique des professionnels « Accompagner par l’éthique ® »

 

Le cadre des séances :

 

De même, mon patient se doit de respecter le cadre de l’accompagnement que je propose :

 

  • Un processus qui suppose un engagent dans le temps (sauf exception), avec des rendez-vous fixés à l’avance, une fréquence et une régularité des séances, des modalités d’annulation ou de report de rendez-vous, des conditions de suspension ou d’arrêt de la thérapie. Ces différents éléments étant abordés en séance au cours des premiers rendez-vous,
  • les échanges se font exclusivement au cours d’une séance et non par messages (sauf en cas d’urgence et seulement pour des détails pratiques, notamment fixer un rendez-vous)

 

Toute séance non annulée au moins 48 heures à l’avance est due, et après deux rendez-vous annulés sans raison, je mettrais fin à notre accompagnement.