La thérapie transpersonnelle

 

La Thérapie Transpersonnelle (TT) est née au sein du courant humaniste dans les années 70 aux Etats-Unis.

 

Dans « Transpersonnel », il y a tout d’abord « Personnel »

La TT considère la personne dans sa globalité.

Elle a une vision intégrative dans le sens où elle ne se cantonne pas dans une approche seulement verbale, ou émotionnelle, ou bien comportementale. Elle ne privilégie ni la compréhension au détriment du vécu émotionnel, ni le symptôme en « oubliant » l’être.

La TT intègre les différents niveaux de la personne :

- Un travail verbal et de compréhension de ses fonctionnements

- Un contact avec les émotions, apprendre à les reconnaître, les accepter, comment les vivre et vivre avec, comment  les exprimer

- Une part importante pour le corps, être dans le ressenti de ce qui se passe maintenant, développer une connexion et une écoute de ce corps qui m’informe, et donc une variété d’exercices corporels et de respiration.

 

… au delà du « personnel » : la relation à l’autre et à plus grand que soi

A partir de cette approche globale où la personne est accueillie dans son tout, il y a une ouverture au delà du personnel en incluant l’autre, en proposant une thérapie de la relation :

Les souffrances viennent de la relation et c’est par la relation qu’elles pourront s’apaiser, se résoudre.

Cette ouverture est extensible au lien à la nature, à l’environnement, et à plus grand que soi. Ainsi elle couvre également la dimension spirituelle : rien n’est à exclure à priori, ni à regarder avec un filtre « pathologisant ». Cette thérapie peut accompagner une recherche de sens, de transcendance, ou bien même le vécu d’expériences « extraordinaires » que la personne n’ose pas toujours dévoiler dans d’autres thérapies.

La TT est inclusive… simplement accueillir ce qui vient, ce qui est là.

 

… au delà de l’ego : les états élargis de conscience

L’égo fonctionne sur un état de conscience restreint qui limite notre lucidité et notre sensibilité, ainsi que nos capacités d’ouverture à soi, à l’autre et au monde. Il a été utile pour nous construire, parfois dans un environnement hostile ou conflictuel et pour survivre à nos souffrances, mais son mode défensif et répétitif ne convient plus à notre actualité, ses limitations ne correspondent plus à nos aspirations.

 

Aussi la TT vise à utiliser le plein potentiel de nos ressources intérieures à partir d’états élargis de conscience.

Ces états représentent un niveau de fonctionnement et une dynamique interne où l’égo est plus en retrait, au profit d’une part de soi infiniment plus riche, sensible, ouverte et lucide… une vastitude contenante qui ouvre considérablement le champ thérapeutique.

 

Une confiance fondamentale 

La TT s’enracine dans une confiance  fondamentale :

Il existe en chacun une capacité d’auto-guérison spontanée, un « guérisseur intérieur », une part intime de nous-même qui sait ce qui est bon pour nous, ce que nous avons besoin de traverser, et là où il est juste de nous emmener.

Le Thérapeute, par sa présence engagée dans la relation, est « facilitateur » de ce « guérisseur intérieur », pleinement confiant que ce dernier orientera positivement le processus personnel vers plus de conscience et d’amour.

 

Les états modifiés ou élargis de conscience sont propices à la manifestation éclairante et agissante en soi de ce « guérisseur intérieur ».

 

La Respiration Holotropique est une technique qui s’inscrit pleinement dans cette vision de l’humain et cette dynamique thérapeutique.

 

 

 

Accueil