Les psychothérapies humanistes

 

Elles naissent aux Etats-Unis à partir des années 50.

Leur vision positive de l’être humain et la certitude qu’il est porteur de sa propre capacité de guérison, de croissance, d’actualisation de soi, se différentient des courants dominants de la psychanalyse et du comportementalisme, perçus comme trop scientifiques, médicalisés, froids et déshumanisés.

Elle devient alors une 3e force, intégrative et non plus dogmatique, accueillant toutes les approches pour s’enrichir d’une diversité, s’ouvrir au nouveau, laisser libre cours à la créativité, et remettre l’humain au centre de la psychologie.

 

Beaucoup de personnalités marquantes de ce grand courant de pensée, dont :

Abraham Maslow (la pyramide des besoins)

Carl Rogers (Approche centrée sur la personne)

Fritz Perls et Paul Goodman (Gestalt Thérapie)

Stanislav Groff (Psychologie Transpersonnelle)

 

La thérapie transpersonnelle

 

 

 

Accueil