Le corps papillon

thérapie psychocorporelle Var

"On a parfois l’impression d’être à l’étroit dans le corps. On croit qu’il faut en sortir pour connaître le Ciel. C’est une erreur. Ce n’est pas en écrasant la chenille qu’on l’aide à devenir un papillon. Si on "écrase" notre corps, on écrase la lumière qui l’habite, l’esprit qui l’habite. Il s’agit de permettre à la chenille que nous sommes, à la forme que nous sommes, de s’ouvrir à la lumière. Il ne s’agit donc pas de tuer ou de détruire l’ego. Il s’agit de l’ouvrir."


Jean-Yves Leloup

(Illustration : Anna Baibakova)