Neurofeedback

Le neurofeedback est un entraînement des ondes cérébrales qui agit par mécanisme d'apprentissage via un conditionnement opérant.

 

Selon les études scientifiques, le neurofeedback est un entraînement "efficace et spécifique" _ soit le plus haut niveau_ pour le trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité. Cette technique est également dite "efficace" pour l'anxiété et les troubles anxieux, les troubles dépressifs et l'épilespsie et les maux de tête. D'autres applications sont considérées "probablement efficaces", telles que l'alcoolisme et la toxicomanie, les troubles du spectre de l'autisme, la fibromyalgie, l'insomnie, l'augmentation de la performance cognitive, les acouphènes et les traumatismes cranio-cérébraux.

 

L'électroencéphalogramme (EEG) est une technique d'enregistrement de l'activité électrique passive du cerveau. "Passive"signifie que l'EEG n'introduit rien dans le cerveau de la personne mesurée, cela est l'équivalent d'un stétoscope pour l'activité du cerveau. Des électrodes sont apposées sur le cuire chevelu à l'aide d'une pâte conductrice et ceci est fait après que la peau soit nettoyée à l'aide d'un gel exfoliant.

 

L’entraînement en neurofeedback repose sur le concept simple de conditionnement instrumental.

 

Dans ce concept, le comportement récompensé a alors plus de chances de se reproduire. Un effet que Edward Thorndike a appelé la «loi de l’effet». 

 

Dans le cas du neurofeedback, des informations sur une activité électroencéphalographique spécifique sont renvoyées au participant. Cette activité est “récompensée” chaque fois que le modèle électroencéphalographique souhaité est généré. 

 

Depuis sa création en 1958, la théorie dominante soutient que le neurofeedback confère aux individus un contrôle volontaire sur leur fonction cérébrale et, à son tour, forme la capacité de s'autoréguler sur les comportements associés comme les troubles de l'attention, de l'anxiété, de la dépression, de l'insomnie, etc.

 


 

 

Sources : Institut neurosens ; Robert T. Thibault, Michael Lifshitz & Amir Raz ; Brain, A journal of neurology, Manuel Schabus & al. (2017)