Souffrances

Il y a deux sortes de souffrances :

Celle que vous essayez de fuir, qui vous poursuivra partout,

Celle que vous acceptez de regardez en face, trouvant la libération.

 

D'aprés Stanislav Grof, il est permis, à la lumière des expériences holotropiques, de considérer que les symptômes psychopathologiques reflètent une situation conflictuelle, entre réalité hylotropique et réalité holotropique. La réalité hylotropique étant celle du monde matériel et consensuel de tous les jours, la réalité holotropique étant celle du monde intérieur et psychologique. "Un symptôme peut donc traduire une discordance entre une expérience hylotropique du monde et un thème holotropique s'efforçant de parvenir à la conscience". L'expérience consciente de la situation et le caractère alors complet de son vécu, permettent l'intégration de ces divers éléments et la disparition des symptômes. L'individu peut alors retourner à son mode de vie hylotropique, à son quotidien.

Les épisodes spontanés se déroulant sur le mode holotropique (crises psycho-spirituelles) illustrent bien la tendance de la psyché à s'orienter vers ce mode de fonctionnement pour de débarrasser des symptômes qui l'entravent.