La Sophrologie

C'est Quoi?

 

    La Sophrolgie est un "entraînement personnel pour développer sérénité et mieux-être basé sur des techniques de relaxation et d'activation du corps et de l'esprit". 

     Elle a été conçue par le neuropsychiatre Dr Alfonso Caycedo, en 1960, et est inspirée de techniques occidentales (hypnose, relaxation de Schultz, phénoménologie...) et de techniques orientales ( yoga, méditation...) 

    Tirant ses racines du grecque, le terme "Sophrologie signifie:

   * Sôs : harmonie,équilibre, sérénité

   * Phren : esprit, conscience

   * Logos : science, connaissance  

Autrement dit la connaissance d'un esprit harmonieux et de serein.

 

     La Sophrologie associe un ensemble de techniques de relaxation, de décontraction musculaire, de respiration, de mouvements corporels et de visualisation positive appropriée, qui aident à trouver de manière naturelle un équilibre physique, psychique et émotionnel.


 

         Elle s'appuie sur 4 grands principes de base qui sont:

 

Le principe d'action positive: 

  La Sophrologie prend le partie de renforcer ce qui va bien chez la personne et dynamiser ses structures saines. Il ne s'agit pas de nier le négatif mais de le mettre entre parenthèse. Autrement dit, c'est choisir de façon libre et responsable, de regarder le verre d'eau à moité plein plutôt que celui à moitié vide!

  Le principe d’action positive permet au sujet de concevoir les évènements d’une façon différente, de les vivre au plus près de ce qu’ils sont et non comme il les perçoit et d’en tirer tout le bénéfice possible dans une perspective constructive. Ce travail s’effectue en appui sur l’imaginaire du sujet et du sophrologue.

 Une sensation corporelle « positive » agit de façon positive sur le mental et  reciproquement, toute pensée ou image mentale « positive » agit de façon positive sur le corps.

 Ainsi toute activation du positif entraîne une répercussion positive dans les autres domaines de sa vie. Toute sensation ou pensée positive en entraîne d'autres, sorte de contamination positive!

 

"Le postulat de la Sophrologie est que si un individu est capable de somatiser du négatif, il est tout aussi capable de somatiser du positif. Elle permet ainsi de renforcer l'équilibre entre notre corps, nos pensées et notre comportement émotionnel, vers une harmonie intérieure." 

 

Le principe de réalité objective :

s'attache d'une part, à la personnalité du sophrologue qui doit comprendre et percevoir son propre état de conscience pour éviter de faire des projections faces aux sophronisants. Ce principe est la base de l'alliance sophronique.

 C'est d'autre part, la façon de considérer les choses, les événements, l'environemment mais aussi soi-même, avec le plus de réalisme possible. Il s'agit de voir les choses telles qu"elles sont, et non comme on s'imagine ou comme on aimerait qu'elles soient, sans porter de jugement de valeur, sans interprétation ni préjugés. Par l'entrainement et la répétition, le sophronisant modifie le regard qu'il porte sur lui-même et sur le monde, il élargit sa vision. Il apprend à mettre une juste distance entre lui et les évenements, trouvant ainsi plus d'harmonie.

 

 

Le principe de corporalité:

 C'est le schéma corporel, non pas en tant que représentation mais en tant que réalité vécue. Pour faire simple, la pratique de la Sophrologie permet de ressentir son corps, en effectuant des mouvements par exemple. On le ressent réellement, il ne s'agit pas de se le représenter ou de s'en faire une image, mais bel et bien d'apprendre à mieux ressentir le corps et à le vivre, tel qu'il est, l'accepter. Integrer son schéma corporel c'est être "bien dans sa peau".

 Le schéma corporel se transformant, et évoluant positivement, une réconciliation du lien corps-esprit s'opère, et le regard sur les choses, la vie, la relation aux autres et à soi-même est plus harmonieuse.

 Cette prise de conscience de son corps permet de se sentir exister au moment présent!

 

 

 

Le principe d'adaptabilité:

 

 Le sophrologue adapte la méthode en fonction de chaque personne. Il est à l'écoute des besoins, des attentes du pratiquant, dans les contraintes du réel. Il adapte les techniques de Sophrologie en fonction de l'âge, des capacités, de l'état physique, mental et émotionnel de la personne, en faisant appel à sa créativité et sa bienveillance.

 

 

 

En aucun cas la Sophrologie ne se substitue à un traitement médical.

Le sophrologue ne pose pas de diagnostic , n'influence pas les choix thérapeutiques et n'interfère pas dans les traitements en cours.