Qui sont les guérisseurs ?

magnétiseur guérisseur hypnothérapeute 3 place du château 07600 vals les bains

Qui sont les guérisseurs ? Clémentine, ethnologue, part à la rencontre de personnes qui possèdent un don pour soulager la douleur. Depuis peu on les retrouve dans les hôpitaux, notamment pour les brulures importantes. Voyage passionnant en Auvergne à la découverte de ce monde invisible…

 

Les premiers pas de l’enquête

 

Tout d’abord, Clémentine est ethnologue et prépare une thèse sur les pratiques méconnues des guérisseurs. Elle s’installe pendant trois ans en Auvergne pour se plonger au plus près de ce monde secret. Elle part à la rencontre de guérisseurs pour mieux comprendre ce que l’on appelle, « le don ». Surprise, elle pensait questionner des personnes âgées mais elle découvre que les jeunes peuvent aussi détenir ce don. Comment savons-nous que nous avons un ? A quel âge le découvre-t-on ? Pourquoi nous et pas les autres ? Comment est-il transmis ?

Les débuts de l’enquête de Clémentine ne sont pas faciles, les villageois sont sur leur garde. Effectivement, personne ne parle de ce genre de secret, trop effrayé à l’idée d’être pris pour des fous, des sorciers ou des charlatans !  Et puis, comme on dit : celui qui peut le bien, peut le mal. Une fois la confiance installée, les langues se délient et les histoires incroyables lui sont délivrées.

 

les témoignages 

 

Le tout premier est celui de Toto, connu de chacun pour ses exploits. En fait, il avait 45 ans quand il a découvert ce monde magique. C’est lors d’une blessure à la jambe qu’un sorcier lui confie son secret : éteindre les incendies. Et justement, alors qu’un incendie se propage dans une forêt voisine et que les nombreux pompiers ( 30 camions !) sont dépassés par l’ampleur des flammes, Toto est appelé. A son arrivée, il prend une branche de genêt, avance face aux flammes et parle au feu qui s’éteint au fur et à mesure, c’était surnaturel ! (plus de témoignages dans la vidéo).

La pratique la plus vieille et la plus utilisée est de stopper le feu en cas de brûlures. On les appelle les coupeurs de feu ou les barreurs de feu, ils enlèvent la douleur. Aujourd’hui, ils sont toujours très actifs et on les retrouve dans les hôpitaux.

De fait, les guérisseurs soignent les maladies de peau, les zonas, le psoriasis, l’eczéma, l’herpès, les verrues, certaines tumeurs et même les dépressions ! Les rebouteux s’occupent des entorses, et des douleurs de dos et les magnétiseurs s’intéressent à la plupart des maladies.

Dans les campagnes françaises, il n’est pas rare de trouver des personnes qui possèdent un don. Celui-ci est transmis de génération en génération. Les prières sont différentes en fonction du mal que vous avez, pour autant, les guérisseurs ne sont pas forcément croyants ou pratiquants. Néanmoins, ils se réfèrent tous à dieu ou à un saint particulier en marmonnant à voix basse et en ordonnant au mal de quitter le malade. Ainsi, cela peut se faire en présence du malade ou avec un objet lui appartenant, un vêtement, une photo ou en direct au téléphone. C’est l’intention qui compte, plus que des paroles.

 

En fait, conclusion

 

En revanche, pour le conseil de l’ordre des médecins, les rebouteux et les magnétiseurs pratiquent une médecine illégale. Mais bien souvent les malades voient les deux et certains médecins envoient leurs malades chez un guérisseur. Pour conclure son enquête, Clémentine termine par l’interview d’un professeur de Clermont-Ferrand qui ne peut que constater les bienfaits de leurs pratiques mais ne peut en parler faute de preuves scientifiques.