Les mots pour être

 

"L'important, dit Sartre, n'est pas ce qu'on a fait de moi mais ce que je fais moi-même de ce qu'on a fait de moi"  


Il n'est pas question, pour autant, de nier naïvement le poids de l'hérédité biologique, ni des expériences de la première enfance, pas plus que de minimiser la pression culturelle du milieu social, mais de rechercher plutôt une cohérence interne de mon être-au-monde global afin de découvrir et développer mon propre style de vie, dans sa spécificité et son originalité. 


La Gestalt incite surtout, dans un premier temps, à mieux se connaître et à s'accepter tel que je suis et non à vouloir changer pour se conformer à un modèle de référence explicatif ou idéalisé - qu'il soit individuel ou social, interne ou externe, philosophique, moral, politique ou religieux.  


Etre ce que je suis avant d'être autrement, c'est la "théorie paradoxale du changement" (Beisser, 1970). 

 

" Un voyage de mille lieues commence toujours pas un premier pas." Lao-Tseu, philosophe chinois

 

" Tu dois devenir l'homme que tu es. Fais ce que toi seul peux faire. Deviens sans cesse celui que tu es, sois le maître et le sculpteur de toi-même." Friedrich Nietzsche, philosophe allemand

 

" Vivre, c'est naitre lentement" Antoine de Saint -Exupéry, écrivain français, humaniste

 

" Ne sois pas un autre si tu peux être toi- même ! "  devise de Paracelse, alchimiste et médecin suisse