....Parallèlement à l'enseignement du Yoga: Croiser les expériences, rechercher des transversalités de disciplines et techniques qui tendent à cultiver l'apaisement, l'abandon, la liberté du mouvement et l'ouverture de conscience nécessaire à un mieux-être...
....Parallèlement à l'enseignement du Yoga: Croiser les expériences, rechercher des transversalités de disciplines et techniques qui tendent à cultiver l'apaisement, l'abandon, la liberté du mouvement et l'ouverture de conscience nécessaire à un mieux-être...

lescourants

Yann Jonas Danseur Chorégraphe - Chanteur - Professeur de Yoga diplômé de Rishikesh Yog-peeth (Inde) et de l’université occidentale de Yoga (Paimpont) - Ecole de massage "A à Zen " Guitres - Daniel Odier Tantra-Yoga - Alain Montebran danse contact....

 

De mes diverses expériences et formations, mon travail personnel a trouvé son axe et sa vocation. Croiser les expériences, proposer des transversalités de disciplines et méthodes pouvant apporter l'apaisement, l'abandon et l'ouverture de conscience nécessaire à un mieux-être. Les courants sont les mouvements, les fluides ou les énergies qui nous habitent et nous connectent à notre nature profonde. Ce sont aussi les chemins, les rencontres et les liens qui nous aident à déverouiller les loquets qui nous maintiennent dans l'ignorance.

 

Le Yoga que j'enseigne (sur des bases de Hatha, Kundalini, Tantra et Raja Yoga) s'inspire du fruit de mes recherches dans lequel l'abandon au mouvement naturel du corps tient une place prépondérante. Nos corps ne demandent qu'à exprimer ce mouvement, pour nous racconter leurs histoires, se libérer progressivement des blessures, des mémoires et de la dualité qui les encombre.  

Se relier mentalement et sentimentalement à notre source de vie et rechercher les moyens de parfaire ce dont elle nous a doté est le premier enseignement du yoga. Sans nier ce que nous pourrions appeler nos "Bas-fond", accueillir l'amour et la joie organique en nous et laisser s'exprimer cette créativité indispensable à l'éclosion de notre nature profonde et de notre folle sagesse.

YJ