Mieux dormir grâce aux huiles essentielles

Les huiles essentielles nous permettent de combattre une large variété de maux du quotidien. Les troubles du sommeil n’échappent pas à leur pouvoir. C’est une très bonne chose pour toutes ces personnes (et elles sont très nombreuses) dont la qualité de vie est profondément affectée par le manque de sommeil ou un sommeil perturbé.

 

Bon nombre de personnes souffrent au quotidien à cause d’une mauvaise qualité de sommeil. Ce repos nocturne, pourtant essentiel à plus d’un titre, est perturbé de diverses manières. Entre difficulté à s’endormir, réveils intempestifs et grosses insomnies, les problèmes liés au sommeil sont parfois difficiles à traiter et leur mauvais impact sur la qualité de vie est indéniable. Il existe toutefois des solutions en aromathérapie contre ces troubles. Quelles sont les huiles essentielles amies de Morphée et comment profiter pleinement de leurs bienfaits ? C’est ce que nous allons voir ensemble.

 

Un mal qui touche énormément de personnes

Un Français sur trois fait face à des troubles du sommeil et 9 sur 10 estiment que la qualité de leur sommeil est mauvaise. Un mal qui n’épargne pas non plus les jeunes, puisque 58% des étudiants sont concernés par les différentes formes de perturbations affectant le sommeil nocturne. Beaucoup parmi ces personnes se rabattent sur des médicaments qui ne sont pas dénués d’effets indésirables, dont l’accoutumance et la somnolence diurne. Certaines plantes et leurs huiles essentielles offrent une alternative plus douce et plus respectueuse de notre organisme.

 

La camomille

La camomille est l’une des premières plantes auxquelles on pense lorsque l’on parle de calmant naturel. Elle est, en effet, connue pour son effet hautement apaisant, que l’on exploite souvent en consommant des infusions. Ces propriétés, la camomille nous en fait également profiter à travers son huile essentielle. Cette dernière est souveraine pour atténuer le stress responsable, en grande partie, des épisodes d’insomnie. L’un des grands avantages de l’huile essentielle de camomille, c’est qu’elle peut être utilisée aussi chez les enfants en proie à des difficultés au moment de s’endormir. Il suffit simplement de masser le dos de l’enfant avec une goutte d’huile essentielle de camomille pour l’aider à glisser vers le merveilleux monde des rêves. Les adultes peuvent l’utiliser en diffusion dans leur chambre avant de se coucher.

 

La marjolaine

Dans la famille des huiles essentielles amies de votre sommeil, celle de la marjolaine a aussi son mot à dire. Cette plante, dont les origines se trouvent en Afrique du Nord, offre un somptueux parfum porté par ses feuilles de forme ovale et de couleur vert foncé. Elle combat efficacement les états et sensations qui contribuent à altérer la qualité du sommeil, dont le stress, les spasmes, les névralgies et les maux de tête. L’huile essentielle de marjolaine ne doit toutefois pas être utilisée par les personnes souffrant d’asthme ou d’épilepsie.

 

Le basilic

La puissante odeur du basilic et sa saveur légèrement épicée en font l’une des plantes les plus appréciées en cuisine. Le basilic possède néanmoins plus d’une corde à son arc et se révèle tout aussi précieux dans la lutte contre les problèmes de sommeil. Utilisée en massage après avoir été diluée dans une huile végétale, elle permet de faciliter l’endormissement. Il est également possible d’employer l’huile essentielle de basilic en diffusion pour un effet tout aussi apaisant avant de se coucher. Les personnes ayant du mal à trouver le sommeil à cause de spasmes musculaires ou digestifs apprécient tout particulièrement cette huile essentielle, qui est produite à partir de la distillation à la vapeur de ses feuilles et de ses fleurs. Rappelons que l’on recense plus de 150 variétés de basilic à travers la planète.

 

La lavande

La belle couleur violette / bleutée et le parfum caractéristique de cette plante évoquent tout de suite les visions enivrantes des larges champs de la Provence. En huile essentielle, la lavande est une autre des solutions naturelles phares contre les problèmes de sommeil. Comment tirer profit de ses vertus ? Tout simplement en la diluant dans l’eau du bain ou en la préparant en tisane. Les propriétés anxiolytique et somnifère de l’huile essentielle de lavande en font une partenaire privilégiée pour le bon sommeil. Si l’endormissement est rendu difficile par une migraine, l’on peut y remédier en effectuant un massage sur les tempes avec un peu d’huile essentielle de lavande. Cette dernière se distingue aussi par le fait qu’elle peut être utilisée par toute la famille. Et lorsque l’on dit toute la famille, cela inclut également les animaux de compagnie, qui peuvent profiter de son action redoutable contre les petits parasites externes, principalement les puces. De manière générale, il convient de rappeler que les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées par les femmes enceintes et que leur emploi sur les enfants et les animaux doit se faire après consultation du pédiatre et du vétérinaire. Le principe de précaution est toujours de mise avec ces substances certes naturelles, mais hautement concentrées.

 

58 % des étudiants souffrent de troubles du sommeil

Près de 6 étudiants sur 10 et la moitié des lycéens se plaignent de la mauvaise qualité de leur sommeil, due notamment au stress. Ce sont les résultats d’un sondage OpinionWay publié le 2 mars 2017 par la Smerep, sécurité sociale étudiante. Ces recherches ont, par ailleurs, permis de constater que le stress était l’une des principales causes de troubles du sommeil évoquées par les jeunes gens sondés. Ce stress, les étudiants estiment qu’il est provoqué par la difficulté des études (62%), le travail à côté des études (22 %) et le manque de soutien de la part de leur entourage (20 %). Pour tenter de surpasser ce problème, certains étudiants se tournent vers les médicaments antidépresseurs et anxiolytiques (9 %). Parmi les étudiants sondés, 5% ont avoué consommer de l’alcool et 7 % du cannabis. Ce sondage a été effectué auprès d’un échantillon représentatif de 507 étudiants, mais aussi 403 lycéens. Les personnes sondées avaient entre 14 et 22 ans à l’époque où le sondage était réalisé (entre avril et juin 2016).

 

(Source : www.santenaturellemag.com)