- D'autres ressources

 

Systémie

 

Il s’agit d’une approche conceptuelle et pragmatique qui considère l’individu en fonction de son histoire, de son environnement et de sa famille. Le postulat de départ de la systémie réside dans le fait qu’une grande partie des difficultés ou troubles d’une personne s’origine dans une pathologie de l’ensemble des relations et des processus de communication. La systémie est donc le fruit de rencontres interdisciplinaires qui ne s’attache pas directement au symptôme mais tente d’identifier et de modifier le contexte dans lequel il s’inscrit. Le symptôme est pris en considération comme un message, une « entrée » ou « sortie » dans le système de communication de l’individu.

 

La famille est le système privilégié d’études systémiques. Tout y est porteur de sens. Toutes les actions, tous les comportements sont considérés comme des entrées apportant ainsi une modification à l’ensemble des relations du groupe familial. Le principe de totalité induit que le comportement de chaque membre est lié aux comportements de tous les autres et en dépend directement.

 

Psychogénéalogie

 

La psycho généalogie a la particularité d’intégrer différentes théories, différentes écoles de pensée… C’est à la psychothérapeute Anne Ancelin-Schützenberger que l’on doit le réel essor de cette approche. Travaillant pendant des années auprès de malades atteints d’un cancer, elle a cherché dans leur histoire familiale une éventuelle " répétition " ou identification à une personne aimée importante. La psychothérapeute a pu ainsi constater que leur cancer s’était fréquemment déclaré exactement à l’âge où une mère, un père, un grand-père, une tante, un cousin, étaient morts d’une maladie grave ou d’un accident.

Afin d´identifier et de clarifier les coïncidences de dates et d’âges chez divers membres d’une même famille, Anne Ancelin-Schützenberger a créé le "génosociogramme".

Il s’agit d’un arbre généalogique constitué des faits marquants et des événements importants, heureux ou malheureux, relevés sur plusieurs générations. Lorsqu’un problème présente des similitudes avec un autre survenu dans le passé, la psychothérapeute parle de "syndrome d’anniversaire".

 

La co-création du génosociogramme transgénérationnel suppose, en amont, un vrai travail d’investigation permettant d’identifier les faits marquants de la vie de ses ancêtres : mariages, naissances, séparations, maladies graves, lieux de résidence, déménagements, accidents, etc.

Cette méthode est particulièrement indiquée en cas de deuils non faits, de traumatismes non intégrés et non verbalisés. "

 

Les séances individuelles proposant les outils de la gestalt-thérapie servent à comprendre le sens de son histoire familiale. En analysant et en jouant sa "psycho histoire", le cercle infernal des répétitions se rompt de lui-même. C’est ce que les thérapeutes appellent la " reconstruction familiale ".

 

Analyse des rêves

 

Le rêve est pour Carl Gustav Jung la "voie royale" menant à l'inconscient et il avait coutume de poser une simple question à ses patients qui se débattaient dans des problèmes d'apparence insolubles :
" Et que disent vos rêves ? "

 

L’inconscient est "quelque chose " qui agit à notre insu de façon autonome, qui nous retient parfois dans des répétitions stériles dont nous ne savons comment sortir. L’inconscient contient aussi des forces de changements. C’est un lieu d’une vérité libératrice et d’une sorte de pulsion de vie.

 

Les rêves sont toujours métaphoriques, une sorte le langage utilisant des symboles. Ils avancent masqués comme l’inconscient pour échapper à la censure de notre système de vigilance interne.

Ils peuvent nous révéler un sens caché à nos épreuves, à nos souffrances. Les symboles qu'ils recèlent nous permettent d'entrevoir des voies nouvelles là où notre moi ancien restait bloqué et stagnait dans des problèmes apparemment sans issue. Ils nous guident vers la découverte de notre créativité vivante.

Il n’y a pas d’interprétation prédéterminée et directe des rêve et la façon dont l’inconscient complète et compense varie d’un individu à l’autre. Le rêve contient souvent le diagnostic, le pronostique et le traitement.

 

Je propose cette approche que j’apprécie particulièrement après avoir suivi plusieurs années de formation et surtout après l’avoir expérimenté dans mon propre travail thérapeutique. J’utilise l'écoute et l’analyse des rêves pour révéler au consultant l'intelligence et la subtilité des images et des symboles mis en œuvre par son inconscient afin de lui délivrer des précieux messages.

 

Décodage biologique

 

Le décodage biologique a pour visée, à travers l’écoute active, l’accompagnement de la recherche du sens du symptôme et la mise en lumière, autant que possible, de ses origines et ses causes.

 

Cette approche ne tient pas les clefs de la guérison, ce n’est pas une vérité ni une certitude. C’est une ouverture, une curiosité, un champ d’hypothèses avec le praticien pour interlocuteur. Mais seule la personne pourra faire le chemin, le sien.

Il ne remplace pas la consultation auprès d’un médecin, ne fait pas mieux que la médecine et ne détourne pas les malades de leurs traitements médicaux et chirurgicaux !

 

Le décodage biologique intègre des éléments théoriques et pratiques ainsi qu’un travail en profondeur sur soi. Son intérêt tire sa source de ses références à la biologie, à l’éthologie, de l’observation ainsi que de sa capacité d’évoluer en se remettant en question sans cesse.