- Gestalt - quelles formes

Palette multicolor

 

Gestalt

 

Différentes « couleurs » font partie de la palette gestaltiste et peuvent être proposées pendant la séance si la situation thérapeutique fait émerger du matériel émotionnel à explorer.

 

L’expérimentation aura lieu seulement après avoir obtenu votre accord.

 

L’amplification : le thérapeute repère les gestes inconscients, automatiques, et suggère de les exagérer, afin de faire prendre conscience de certains aspects du fonctionnement de la personne. L’objectif est de rendre explicite ce qui est implicite.

 

Le monodrame est couramment utilisé : le thérapeute invite à exprimer les différents personnages qui sont à l’intérieur de la personne qui consulte ou un épisode de votre vie passée, présente ou future. La visée de ce « jeu » : faire ressortir les facettes contradictoires de la personnalité, les aspects maintenus cachés ou projetés sur les autres. Le thérapeute peut ainsi repérer les traces de traumatismes (décès, agression sexuelle pendant l’enfance, humiliation, etc.) qui perdurent et qui parasitent le mode de vie actuel notamment la relation à soi et aux autres. En rejouant un tel épisode, il devient possible de l’intégrer dans sa structure psychique, de lui donner un sens pour le transformer.

 

L’interpellation directe constitue une autre ressource d’exploration en gestalt-thérapie. Le thérapeute invite la personne de s’adresser à quelqu’un de son entourage, même s’il est absent. Pour cela, il peut proposer une chaise vide, un objet ou une autre personne du groupe. Cela permet de libérer plus librement une émotion, et ainsi de mettre en lumière un problème inconscient.

 

Le travail psychothérapeutique en gestalt est à la fois ludique et impliquant.