Les bienfaits de la méditation zen sur l'organisme

 

ZEN ET CERVEAU

 

La neurobiologie a découvert récemment que le cerveau est un organe plastique capable de se modifier en fonction de l’apprentissage et de l’entraînement. La pratique de la méditation ralentit les effets du vieillissement dans la zone du cerveau impliquée dans la motricité, l’apprentissage et la mémoire. Il y a une augmentation des neurones dans cette zone et une amélioration des transmissions nerveuses.

 

 

ZEN ET STRESS

 

La méditation diminue la sensibilité au stress et à l’anxiété. Elle améliore l’équilibre endocrinien, ce qui réduit le vieillissement cellulaire. Elle augmente la réponse immunitaire de l’organisme.

 

 

CANCER

 

La méditation constitue une méthode d’appoint facilitant l’amélioration de la santé physique et psychologique des personnes souffrant d’un cancer ou d’une maladie chronique.

 

 

EQUILIBRE NERVEUX

 

La méditation induit une diminution de l’activité sympathique et une augmentation de l’activité parasympathique. Cela se traduit par le sentiment de calme profond associé à une vigilance aiguë éprouvée pendant la méditation. Elle réduit les accidents cardiaques.

 

 

SOMMEIL

 

La méditation réduit le besoin de sommeil chez les sujets expérimentés. Ils ont moins d’insomnies et le sommeil leur procure une meilleure récupération. 

 

(Texte extrait du livret édité par l'Association Zen International / Association Zen de la Gendronnière)