Pourquoi méditer ?

Le bouddhisme zen a été découvert en Occident au début du XXe siècle, à travers des arts comme l’aïkido, la cérémonie du thé, l’arrangement floral ou les jardins japonais. La profondeur de sa philosophie et la pureté de son esthétique ont alors suscité un engouement notable dans les milieux artistiques et intellectuels ... sans toutefois déboucher sur une pratique directe dont zazen, la méditation zen, est la source.

 

Aujourd’hui, face aux défis que rencontre notre société occidentale, la pratique de zazen, semble devenir plus qu’importante : nécessaire.

 

C’est grâce à la méditation en effet que le Bouddha, il y a 2600 ans, obtint la véritable liberté. C’est par zazen que nous pouvons, aujourd’hui encore, faire l’expérience d’une vie pleine de sens, inscrite dans le moment présent, et ouverte aux changements naturels de l’existence.

 

Avec une pratique régulière, l’être humain retrouve une stabilité intérieure – une solidité – lui permettant d’aborder avec confiance les différentes étapes de sa vie. Zazen offre cette opportunité rare de faire l’expérience de l’immobilité et du silence. Rester assis quand tout s’agite, apprendre à se poser quand le monde bouge à cent à l’heure, apprendre à « déconnecter » sont quelques-uns des bienfaits de la méditation zen.