Expression Créatrice : "Art Cru"

Expression Créatrice - Art Cru

Ateliers d’Expression Créatrice, Art Cru

 

Expression créatrice

L’expression libre, créatrice, spontanée, offre un espace de manifestation et de régulation de nos couches affectives (difficultés psychiques, émotionnelles ou relationnelles ; deuil, maladie…). Le cadre protecteur, dans le respect de chacun, permet la simpleauthenticité individuelle sans jugement moral, esthétique, technique… La présence du thérapeute animateur facilite l’émergence expressive singulière. Suivant les enjeux recherchés, cela peut être une véritable psychothérapie expressionnelle, une régulation et une croissance sociale pour être en relation sans se perdre,  ou encore un développement propre. L’énergie saine et simple est retrouvée. Elle apporte harmonisation, confiance et estime de soi, créativité, spontanéité, émerveillement, curiosité, liberté, respect, reconnaissance… 

 

Les ateliers sont ouverts à tous, sans don ou savoir de base. Il ne s’agit pas de faire de l’art, qui est un donner à voir, un message, une agrégation. Ce n’est pas vraiment un espace récréatif de loisir même si le plaisir peut être au rendez-vous. Ils ne dispensent pas d’enseignements techniques ou esthétiques. Vous venez laisser sortir, exprimer ce qui est là.  Les enjeux en vous se révèlent. Alors vous trouvez dans la reliance le moyen, la finesse, la puissance des niveaux qui sont nécessaires. 

 

Différents médiateurs

L’expression a lieu par différents médiateurs : le dessin, la peinture, le modelage de l’argile, le corps exprimé ou dansé, la voix, des marionnettes fabriquées... et par des complexes multimédiateurs comme par exemple : les mots, la peinture, le corps dans la mise en scène spontanée, improvisée. Ils permettent de libérer nos débats indicibles pour retrouver une vie simplifiée. 

 

Il n’y a aucun savoir, savoir-faire prérequis. Simplement vous vous laissez aller, exprimer, en découvrant ce qui vient. Par exemple : une couleur vous attire parmi les autres, vous la prenez et vous la posez où il vous semble qu’elle doit être sur la feuille. Une histoire commence qui va appeler un tracé, puis peut être une autre couleur… L’expression suit son chemin, trouve sa forme, vous conduit. C’est pareil avec l’argile : le volume se monte, des creux des bosses s’appellent et se combinent. Vous vivez l’expérience. Des émotions, des sensations peuvent venir, excitation, affolement, dépression, jugement… Des histoires se dévoilent. Des prises de conscience ont lieu. Des surprises ou des maladresses peuvent arriver. Elles apportent leurs richesses dans l’histoire. Il n’y a pas de maitrise dans l’expression, elle nous conduit, nous la suivons comme le fil de la vie. 

 

Dans les processus collectifs, nous nous croisons. Nous nous enrichissons dans nos différences tout en restant sur notre singularité que nous apprenons à vivre avec les autres. Nous découvrons leurs différences et nous rencontrons leurs richesses. 

 

Le cadre

L’expression créatrice à lieu dans un espace préservé, hérité d’Arno Stern : le clos lieu. Comme dans un laboratoire, l’expérimentation dévoilante de l’expression peut s’y dérouler en toute sécurité. Ce qui se passe dedans est préservé. En participant à un atelier, nousavons un devoir de discrétion ou de confidentialité sur ce que les autres y vivent. Les règles sont minimes. Elles sont de sécurité, de non dégradations et de respect de soi, des autres et du matériel ou du lieu. Il n’y a pas de passage à l’acte, par exemple violent. Par contre, si la colère ou la violence nous anime, nous pouvons l’exprimer par le médiateur en la peignant, la sculptant ou la dansant… Tout peut être exprimé par la médiation. 

 

Le thérapeute animateur est là, présent, avec vous, garant du cadre, et à votre service pour les besoins ou les difficultés d’expression. Lui-même, vous assistant et facilitant vos processus, ne rentre pas dans une création propre. Son expression n’est pas la référence à observer et imiter. Dans certains protocoles de co-expression, il peut entrer dans la danse avec vous pour le jeu collectif. Notre liberté est souvent bien plus grande que nous le pensons et nous nous auto-limitons bien plus qu’il est nécessaire. 

 

Dans le clos lieu, vous n’êtes pas obligé. L’expression a ses propres temps et rythmes. Si c’est ce qui est là, vous pouvez vous reposer. Il y a un fauteuil ou un matelas qui vous attend pour laisser se faire l’émergence souterraine qui est en cours. Elle peut nous prendre totalement dans ses enjeux sans que nous en connaissions une manifestation autre que la fatigue passagère avant une libération. Vous verrez que l’expression créatrice est aussi un formidable espace de mise en jeu, où se retrouvent la fraicheur et le ludisme de la spontanéité enfantine vivifiante et joyeuse. 

 

Temps de parole

Les temps d’expression médiatisée sont suivis d’un temps de parole des expériences vécues.Il aide aux régulations nécessaires, aux prises de conscience des enjeux rencontrés et à leur intégration pour nos mouvements personnels. Des règles de paroles simples sont observées. Il n’est pas obligé de s’exprimer. Il n’y a pas d’interprétation des productions réalisées. On parle de soi, de ses expériences par rapport à l’expression, éventuellement de son expérience par rapport aux autres, aux expressions des autres et non des autres. 

 

Lire l'article sur l'expression créatrice