Psychothérapie

Psychothérapie

Pour quoi faire une psychothérapie ?

  • Vous cherchez, par nécessité, curiosité ou quête. Vous avez besoin de réponses...
  • Votre vie est inconfortable, vous pensez avoir un problème. 
  • Vous avez des singularités de comportement.
  • Vous ne vous supportez pas, vous n’êtes pas "comme il faut".
  • Vous avez du chagrin, de la colère… qui n'en finissent pas.
  • La culpabilité et la honte vous habitent.
  • Vos relations se gâtent (couple, famille, travail…).
  • Vous avez subi un choc, un traumatisme.
  • Vous êtes sans cesse dans le défi, les limites, le risque.
  • Vous souffrez de troubles du sommeil.
  • Dans le trouble, vous remettez en cause vos choix de vie…
  • Vous êtes esclave d’habitudes, capturé par une addiction.
  • On vous dit dépressif, bipolaire, psychotique ou schizophrène.
  • Un traitement psychiatrique vous stabilise, mais ce n’est pas encore ça.
  • Vous êtes affligé de différents maux aigus ou chroniques.
  • Les médicaments ne suffisent pas pour ce que vous traversez.
  • Vous souffrez d’une maladie grave et de traitement lourd.
  • ...

 

La thérapie est faite pour vous aider

Les difficultés et souffrances font partie de l’existence. Notre être et notre psychisme sont régulièrement malmenés, parfois violentés, agressés. Nos ressources se retrouvent en difficulté, de la même façon que notre organisme peut souffrir de conditions climatiques, de virus… (85% des maladies auraient une cause psychosomatique qui affaiblit nos défenses immunitaires). Les difficultés et les douleurs deviennent souffrances. Dépassés, nous avons besoin d’aide. Nous pouvons alors faire appel au travail d’un professionnel praticien de psychothérapie. 

 

Qui est le praticien de psychothérapie ou psychopraticien ?

C’est un thérapeute, spécialiste des questions intimes et des souffrances personnelles. Il a acquis des compétences spécialisées grâce à des formations rigoureuses. Il a lui-même longuement exploré sa propre psyché, à l’aide de professionnels, ce qui lui a apporté une grande expérience. Au final, il est habilité à exercer son métier.

 

Le praticien de psychothérapie vous apporte une relation particulière, dans une grande écoute, sous le secret professionnel, pour votre changement et pour que vous alliez mieux. Il vous accompagne en spécialiste pour vous permettre de faire votre cheminement. Présent à vos côtés, sur la route, il entend vos questions, vos débats, vos difficultés. Tel un guide bienveillant, il peut vous conseiller et vous alerter sur les embûches possibles.

 

La psychothérapie est un cheminement

La psychothérapie est un chemin, de découverte, pour être mieux. Vous venez y faire votre travail, y tracer votre route, avec un professionnel qui vous accompagne. C’est un véritable engagement qui est nécessaire pour rencontrer nos couches affectives profondes . La relation a lieu le plus souvent en un face à face, dans un échange profond, avec une grande qualité de conscience, dans une confiance qui demande son temps. Le thérapeute vous soutient, encourage, souligne, bouscule… avec expérience et qualification. Il n’est pas facile  de prendre conscience de ce qui ne va pas, des schémas invisibles qui nous animent, pour les laisser. Cela peut faire traverser des moments désagréables. Les richesses et les lumières sont aussi découvertes, renforcées pour la suite du chemin. Nous portons en nous les richesses, les contradictions et les blessures de ce moment d’humanité. Il fait l’être unique que nous sommes pour vivre au mieux, au plus simple, avec cette vie qui nous entoure. Faire une thérapie, c’est aller à la recherche de ses propres valeurs, de ses croyances, et de sa propre relation au monde. C’est donc la dimension existentielle de la psychothérapie que je vous propose également de vivre. 

 

La thérapie est toujours un espace d’engagement libre dans l’authenticité mutuelle, où se jouent les mouvements décisifs, entre ombres et lumières. Nous y gagnons en simplicité d’être, bonheur de vivre, capacité d’émerveillement, amour de soi et des autres, responsabilité sans culpabilité. Certains s’arrêtent avec l’amélioration de leurs difficultés, d’autres prennent goût et poursuivent cette profonde aventure de vérité et de coeur.

 

La pratique intégrative

Pour aider, le thérapeute dans une pratique intégrative, peut proposer différentes méthodologies afin de faciliter votre progression et la libération des enjeux profonds par :

  • la relaxation, allongée, associée ou non à un travail corporel de respiration ou d’énergie, de visualisation ;
  • des médiateurs (peinture, argile, corps, danse…) pour exprimer l’indicible ; 
  • la psychogénéalogie (génosociogramme) permet d'éclaircir vos racines et de vous faire un socle pour avancer ; 
  • les techniques de conscience élargie (hypnose, relaxation, rêves éveillés, voyages intérieurs, respiration consciente, Respiration Holotropique…) peuvent être proposées comme moyens d’auto-exploration de soi et pour leurs capacités de réparatrion.

 

La boite à outils du thérapeute peut avoir de nombreuses méthodes et techniques. Elles  offrent différentes entrées possibles. Il ne s’agit pas de multiplier les expériences mais de favoriser le processus de mise en lumières et de différenciation des causes de nos enfermements et souffrances, des mécanismes qui en résultent. L’intégration d’une nouvelle conscience obtenue, libérée et soignante, à lieu dans la collaboration mutuelle et authentique avec le thérapeute. Dans cette relation se jouent les mouvements décisifs, entre ombres et lumière. Nous y gagnons en simplicité d’être, en bonheur de vivre, en capacité d’émerveillement, d’amour de soi et des autres, en responsabilité sans culpabilité. Certains s’arrêtent avec l’amélioration de leurs difficultés. D’autres font le choix d’approfondir cetteaventure de vérité et de cœur dans leur vie. 

 

POUR EN SAVOIR PLUS

 

Psychothérapie humaniste existentielle

L’approche humaniste place avant tout votre personne, sa singularité au centre de la démarche. Elle croit en vous, en votre capacité à mobiliser vos potentiels innés et acquis propres, de santé et vie saine. Ils permettent de développer vos choix personnels, créatifs et uniques, d’évolution positive. Cette démarche se démarque ainsi de certaines qui se focalisent sur la maladie ou sur les théories.

 

Ainsi le travail, dans une appréhension holistique (complète) de la personne, se concentre sur le présent qui est le lieu des difficultés mais aussi des prises de conscience, des résolutions et des changements à adopter suivant les besoins. Aussi la pratique humaniste repose sur le respect de la personne, sur la responsabilité, sur la liberté, sur l’authenticité, sur l’expérience présente, sur l’alliance thérapeutique et les relations inter personnelles, sur l’empathie, sur l’importance de l’expression émotionnelle et des manifestations non verbales…

 

Dans ce courant, sont venues les théories des besoins (dites pyramide de Maslow) avec, à leur sommet, comme fleur de l’humanité, les grandes valeurs et les expériences des sommets, dites de dépassement de soi. Ce niveau a réintroduit la dimension spirituelle dans la psychologie, en la nommant psychologie transpersonnelle pour la démarquer des traditions spirituelles confessionnelles et offrir une certaine neutralité. 

 

 

COMMENT LA PSYCHOTHERAPIE FONCTIONNE ?

 

Psychothérapie verbale

Faire une thérapie passe par la parole. Habituellement, nous parlons surtout avec nos conditionnements par les mécanismes mis en place à travers notre adaptation enfantine, par notre éducation, par notre culture, notre milieu social… Nous parlons des autres, de notre histoire, de nos parents et de notre famille, de notre travail, de nos difficultés… 

 

Nous allons réapprendre à parler de nous-même, comme d’un autre lieu en nous, pour dire ce que nous sentons, nos besoins, nos désirs, nos rêves… Une psychothérapie relationnelle essaie de dire profondément « je ». 

 

Psychothérapie émotionnelle

Faire une psychothérapie est prendre le temps pour ressentir ses sensations et ses émotions. Vous allez descendre du royaume des pensées, pour étendre votre conscience à vos émotions et vos sensations. Elles vous donnent des informations dans toutes situations. Vous allez vous ajuster à votre être sensible afin de vous accorder à chaque moment et chaque relation présente. Vous pourrez alors sortir des mécanismes inconscients de répétitions malheureuses et d’enfermements émotionnels, parfois traumatisants. 

 

Psychothérapie psychocorporelle

Donc le chemin de psychothérapie invite à retrouver une conscience de notre corps plus fine. Vous allez faire participer votre corps, en psychothérapie et dans votre vie. Il s’agit d’abord de l’écouter, de ressentir tout ce qui ce passe dedans : ses douleurs, ses blocages, ses sensations, ses émotions… Il est un royaume et nous pouvons nommer ce qui s’y passe. Cette conscience, directe, corporelle, est une garantie d’être ici et maintenant, plutôt que se raconter des histoires sur les douleurs du passé ou les inquiétudes du futur. 

 

Vous allez faire exprimer et reconnaître ce qui vous habite. Pour aider, nous pouvons faire des expériences, comme respirer, bouger, danser… pour aller voir où cela ne va pas, pourquoi, et chercher la libération. Dans l’instant corporel, nous pouvons trouver la paix.

 

Les approches psychocorporelles sont nombreuses. Le focusing, le rebirth ou la respiration holotropique… en font partie. Elles peuvent associer un toucher adapté pour travailler les résistances corporelles et/ou faciliter une mise en conscience libératrice. Je peux y associer la tradition chinoise avec sa médecine dite énergétique, le massage, le qigong (pratiques psychocorporelles) et ses formes spontanées où la vie saine se retrouve par les mouvements. Les énergies circulent librement, voilà la guérison. Freud dans sa vision a perçu des impulsions, des forces contradictoires, qu’il a nommées «  énergies psychiques ». Le corps exprime cette santé physique et psychique. Il imprime en lui nos souvenirs, nos douleurs et nos traumatismes. Dans toutes les méthodes, il s’agit d’aider notre organisme global (corps/esprit) à retrouver son équilibre, son homéostasie de pleine santé, par une libération/guérison. 

 

Nous pouvons parler de corps vérité. Le travail psychocorporel va réveiller les blocages. Les circuits énergétiques libres de freins vont permettre à la Vie de circuler simplement. Là où nous composons, où nous contournons, où nous sommes protégés par nos masques, par nos façons de nous comporter, de raisonner, de parler tous les jours… nous pouvons retourner à notre vérité oubliée et réapprendre à vivre. 

 

Psychothérapie spirituelle ou transpersonnelle

Cette dimension recouvre plusieurs points. Elle permet de découvrir et de réactualiser nos croyances. Depuis notre conception, nous expérimentons notre environnement de vie. Cela a commencé dans l’intra utérin puis dans l’épreuve de la naissance. Les mémoires corporelles de ces temps premiers, ne sont pas celles que nous utilisons aujourd’hui, mentalisées avec des idées et des concepts. Après la naissance, nous rencontrons l’expression de nos besoins nouveaux et une adaptation aux exigences extérieures, familiales... Dans ces expériences, dites archaïques, nous avons construit une idée du monde et une façon d’y vivre. Ce sont nos premiers programmes de vie ou de survie. De même que pour les réactions post traumatiques, ils agissent souterrainement continuellement en nous. Ce sont des défenseurs qui ont trouvé une forme pour exister, mais elle n’est plus forcément d’actualité. Pourtant, les programmes continuent de nous mener, de nous faire répéter des situations, des comportements… 

 

L’introspection profonde permet de retrouver ces vieux programmes, ces vieilles raisons d’être, pour abandonner ou reprogrammer celles qui sont caduques. Nos valeurs profondes, propres, sont également redécouvertes. Nous les clarifions et pouvons mieux les appliquer dans le quotidien. Nous sommes plus proche de nous. Nous pouvons dire : guérir l’égo pour révéler l’être : la dimension existentielle de la thérapie. Ces valeurs intrinsèques sont aussi universelles à notre grande humanité, au-delà et à travers la personne. Les psychothérapies transpersonnelles affectionnent les méthodes d’expansion de conscience : rebirth, respiration holotropique, hypnose transpersonnelle, transes… pour arriver par l’expérience aux fondements de la nature humaine plus grande que nous et libérer les situations bloquées. Toutefois, elles doivent être accompagnées de façon avisées, et pratiquées hors de leurs contre-indications. 

 

L’accompagnement des personnes malades

Toutes ces dynamiques et l’accompagnement holistique ouvert apportent une grande aide aux personnes en situation de maladie, en complément des soins médicaux conventionnels, par exemple pour des pathologies chroniques, des affections de longue durée, multifactorielles, comme les cancers, les grands migraineux, les fibromyalgies, la maladie de Parkinson, des situations handicapantes, des maladies psychosomatiques… ou celles qui dépassent les connaissances actuelles.

 

L’accompagnement permet un travail sur les causes psychologiques et généalogiques favorisants les maladies, ainsi que sur les situations émotionnelles et relationnelles qui s’en suivent. Le regard global permet d’améliorer les différents facteurs d’équilibre transversaux nécessaires à chacun qui créent les situations de bonne santé. Suivant l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) : « La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité. » Cela implique que tous les besoins fondamentaux de la personne soient satisfaits. Pour arriver à cette complétude, la psychothérapie (soutien, cure, développement…) et la Médecine Traditionnelle Chinoise sont des grandes aides complémentaires à notre médecine conventionnée qui ne peut pas tout prendre en charge. L’amélioration de notre style de vie apporte des bénéfices conséquents à notre santé.